Optimisation de Présentations PowerPoint

Optimiser le modèle
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Créer des présentations impactantes
Revoir le teaser Je m'abonne
5,0
Transcription

Cette leçon fait partie de la formation
59,00€ Je commande

Formation incluse dans l'abonnement Elephorm Je m'abonne à Elephorm

DescriptionProgrammeAvis
5,0
Cette leçon fait partie de la formation
59,00€ Je commande

Formation incluse dans l'abonnement Elephorm Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo sont :
1. Comprendre comment utiliser le master et les dispositions dans PowerPoint.
2. Apprendre à créer et personnaliser des espaces réservés.
3. Savoir enregistrer des thèmes et des modèles pour une utilisation future.

Découvrez comment optimiser vos présentations PowerPoint en utilisant des thèmes, des masques et des dispositions personnalisées.

Dans cette leçon, nous explorerons diverses techniques pour optimiser l'utilisation de modèles PowerPoint, qu'ils soient standards ou customisés pour une entreprise. L'objectif est de vous montrer comment gagner du temps et d'appliquer des réglages reproductibles grâce à l'utilisation de thèmes, de masques et de dispositions.

Tout d'abord, nous examinerons l'importance de comprendre ce qu'est un master et comment utiliser les dispositions pour créer des espaces de diapositives réservés. Ensuite, nous verrons comment enregistrer ces configurations sous la forme de thèmes et de modèles pour une utilisation future.

Nous effectuerons divers exemples pratiques, notamment le changement de modèles de puces dans le master, l'ajout de formes et de couleurs, et la personnalisation des dispositions pour répondre à des besoins spécifiques. Enfin, nous vous montrerons comment enregistrer votre présentation optimisée en tant que modèle PowerPoint pour une réutilisation aisée.

Cette leçon n'entre pas dans les détails techniques approfondis mais fournit une vue d'ensemble des techniques d'optimisation essentielles qui peuvent grandement améliorer l'efficacité de vos présentations PowerPoint.

Voir plus
Questions réponses
Qu'est-ce qu'un master dans PowerPoint?
Un master est une diapositive principale qui définit la structure et les mises en page des diapositives de la présentation. Il permet de centraliser et standardiser les styles pour une cohérence visuelle.
Comment peut-on changer les puces dans un master?
Pour changer les puces dans un master, il suffit de sélectionner le niveau de puce souhaité dans le master, puis d'aller dans le menu Accueil pour modifier le style des puces.
Pourquoi est-il important d'utiliser des thèmes et des modèles?
L'utilisation de thèmes et de modèles permet de gagner du temps, d'assurer une cohérence visuelle et de faciliter la reproductibilité des présentations selon des standards définis.
Dans cette dernière partie, je vais plutôt vous montrer quelques pistes pour optimiser l'utilisation d'un modèle, corporate ou non d'ailleurs. L'idée étant non pas de faire une formation sur PowerPoint, parce que c'est trop spécifique évidemment, mais plutôt de vous donner des pistes pour essayer de gagner du temps, de faire des réglages qui soient reproductibles. Sous la forme d'une démo, il n'y aura pas d'atelier associé à cette partie puisque c'est trop vaste, et les réglages seraient trop précis par rapport à vos besoins spécifiques d'entreprise. Je préfère vous faire ça sous la forme d'une petite démo rapide, simple, en partant tout simplement d'un nouveau document. Les étapes pour optimiser sont mentionnées ici. D'abord, bien comprendre ce qu'est le master et les dispositions, créer des espaces réservés de diapositives ou des dispositions supplémentaires, et le tout étant d'enregistrer tous ces réglages-là sous la forme d'un thème et d'un modèle. Je vais être volontairement très succinct, volontairement très résumé et synthétique, puisque vous avez évidemment des formations à disposition techniques sur le logiciel en niveau 1, en niveau perfectionnement, et ainsi de suite. Mon but, c'est juste de vous montrer quelques pistes pour optimiser. Alors, partant de ce principe-là, je vais me mettre tout bêtement dans une diapositive, alors pourquoi pas celle-ci, et je vais commencer par appliquer un thème directement dans ma diapositive. Pour ça, je vais aller dans le menu Création-Conception, et je vais décider d'appliquer pourquoi pas ici un thème très simple. Alors, il vaut ce qu'il vaut, évidemment, on aime ou on n'aime pas. Je vais décider de prendre, allez, ce modèle-là, très basique. J'obtiens donc un résultat. Ici, des diapositives qui ont déjà un peu la forme du thème, donc c'est ce qui se passerait exactement si je décidais d'appliquer un thème d'entreprise ou d'utiliser un modèle d'entreprise. Il y aurait déjà des typos spécifiques, des couleurs spécifiques, et tout ça est lié au sujet qu'on a vu précédemment, évidemment, les jeux de couleurs et les jeux de police. Une fois qu'on a dit ça, dans le menu Affichage, je vais pouvoir rentrer dans ce qu'on appelle le masque. Le masque, c'est un petit peu les coulisses de ma présentation, et dans les masques, on peut évidemment intervenir sur deux aspects. L'aspect Master qui est ici, la grosse diapo que vous voyez au début de la liste, et l'aspect Disposition que vous avez en dessous. Ce qu'il faut noter simplement, c'est que lorsque vous faites un réglage directement dans vos diapositives, ces réglages sont ponctuels, vous travaillez en one-shot. Pour arriver à sortir de ce carcan du one-shot, et donc du recyclage sans arrêt, il faut rentrer dans le masque, et une fois que vous êtes dans le masque, dites-vous grosso modo que tous les réglages que vous allez y faire sont des réglages qui vont devenir pérennes. Je vais vous donner un exemple concret. Si le modèle de puce, par exemple, que vous avez ici dans le master ne vous plaît pas, vous allez tout simplement le changer. Pour ça, il suffit de connaître le logiciel dans lequel vous travaillez. Dans PowerPoint, il s'avère que c'est dans le menu Accueil, et à ce niveau-là. Et là, je décide de faire des petites coches à la place des petits carrés rouges. Ce que je constate déjà, en sortant du master, et pour sortir du master, je vous invite à revenir dans le menu masque, à cliquer dans la croix rouge qui se situe à droite de votre écran, vous constatez déjà que parce que j'ai fait un réglage dans le masque, toutes les puces sur lesquelles je vais intervenir sont déjà des puces en forme de coches. C'est ça que j'essaie de vous montrer, c'est que, oui, optimiser avec des couleurs, des polices, c'est très bien, mais aussi avec un master qui permet un réglage pérenne et reproductible. Je reviens rapidement dans mon menu affichage, masque des diapos. J'en profite pour vous rappeler que sous le master, vous avez aussi des dispositions. Donc, ce qu'il faudrait retenir, c'est que tous les réglages que je vais effectuer au sein du master vont se répéter partout. Vous voyez, si je reproduis ici un petit rectangle rouge dans le master, il se répète partout. Mais si je veux travailler de manière plus ponctuelle sur un type de diapo spécifique, ici j'ai une diapo de titre, une diapo de contenu, une diapo de section, c'est dans cette diapo-là que je vais devoir intervenir. Je pourrais tout à fait imaginer que la couleur rouge ne me plaît pas à tout va, donc je vais plutôt décider ici d'opter pour des couleurs différentes. Donc ici, les couleurs différentes vont soit s'appliquer à l'ensemble de mes dispositions si je passe par le menu couleur, c'est parce que j'applique un jeu de couleurs, donc il va naturellement s'appliquer partout. Mais je peux aussi décider ici de ne travailler que sur cette forme-là. Et là, je pourrais pourquoi pas décider de mettre ponctuellement du bleu dans cette diapo-là. Donc, c'est un exemple évidemment. Je vais essayer d'opter pour quelque chose qui ressemble à ça. Et vous voyez bien que le fait d'être intervenu ici dans ma disposition, c'est un réglage qui devient ponctuel. Et qu'est-ce que ça va donner à l'issue dans l'utilisation de ma présentation ? Eh bien, dès que je vais sortir de mon masque pour revenir en mode normal, dès que je vais vouloir demander dans le menu accueil une nouvelle diapo sur laquelle je suis intervenu ponctuellement, eh bien, elle, elle est bleue, les autres restent rouges. Voilà, c'est un petit peu ça que j'essaie de vous montrer. Vous voyez, donc pour le moment, j'en suis là, c'est-à-dire que j'essaie tout simplement de gérer avec vous les masters et les dispositions. Et donc, les espaces réservés, c'est quoi ? C'est le fait, pour moi, d'être capable de personnaliser, finalement, quelques dispositions ponctuellement. Donc ici, ça donnerait quoi ? Eh bien, dans le menu affichage, je retourne dans le masque. Je me dis, bon, la section bleue, elle est pas mal, mais finalement, j'aimerais bien en rajouter une, ben, je vais la dupliquer. Je vais tout simplement dupliquer ma disposition. Cette disposition, doubler, copier, je veux en faire autre chose. Et je vais décider pourquoi pas d'y rajouter ici, je sais pas, par exemple, une image. Et c'est là où, dans le menu masque des diapositives, je vais pouvoir rajouter des espaces dédiés à tel ou tel type de contenu. Donc, je pourrais, pourquoi pas, décider de rajouter ici une image en complément de ma diapositive. Et dans cette image, évidemment, je ne pourrais importer que des images. Donc, qu'est-ce que ça va donner ? Ben, ici, vous voyez, la diapo 1 que j'ai dupliquée pour faire la diapo 2, dans laquelle j'ai inséré un espace réservé grâce au menu masque, eh bien, cette diapo-là, je vais la retrouver quand je vais sortir du masque. C'est-à-dire qu'ici, je vais demander une nouvelle diapo, vous voyez, voilà la version 2, la V2, entre guillemets, qui est la même que la V1, sauf que j'ai maintenant ici un bloc image. Et quand je vais cliquer là-dedans, évidemment, je vais pouvoir récupérer la photo qui m'intéresse. Elle va se placer directement au sein de ma diapositive dans un espace qui est dédié à cette photo. Voilà un peu le principe. Donc, évidemment, je propose de rester succinct sur ces notions parce que vous avez des formations dédiées là-dessus, et je ne voudrais pas empiéter sur le terrain du formateur qui a fait toute cette session en détail et que vous pourrez évidemment aborder tranquillement. Là, on est dans une découverte des techniques d'optimisation. Dernière étape, puisque mon modèle me plaît, eh bien, pourquoi pas l'enregistrer en tant que modèle ? Pour cela, je fais un petit peu de ménage dans mes présentations. Et là, je vais simplement décider d'enregistrer mon document sous la forme d'un modèle. Et ce modèle, je vais lui donner un nom. Je vais l'appeler par exemple « Présentation Test ». Alors, évidemment, ça ne veut pas dire grand-chose, mais au moins, je lui donne un nom. Et c'est là où vous devez être le plus prudent possible. C'est-à-dire que ce n'est pas un document PPT que vous êtes en train d'enregistrer, mais un modèle. C'est pourquoi vous allez choisir dans la liste ici, dans le type « Modèles PowerPoint ». On va vous proposer de ranger ce modèle dans un dossier qui est dédié au modèle. Vous ne changez pas le chemin. Vous validez, vous enregistrez. À l'arrivée, vous rentrez de « Week-end », vous arrivez au bureau, vous souhaitez créer une nouvelle présentation. Eh bien, ici, quand vous allez demander « Nouveau », vous allez accéder la première fois aux éléments personnalisés, puisqu'évidemment, l'historique des documents déjà utilisés n'est valable que si vous l'avez déjà ouvert au moins une fois. Donc ici, je vais aller plutôt dans « Personnaliser », récupérer mes thèmes. Et là, vous allez voir que parmi les thèmes que je viens de créer, j'ai normalement mon modèle test que je viens de créer, qui se trouve ici. Donc, je l'ouvre. Et je constate que je suis dans un document qui a déjà été dupliqué, puisqu'il ne s'appelle pas « Présentation test », mais « Présentation 6 ». Donc, il y a un côté sécurisant dans cette histoire de modèle. Et la bonne nouvelle, c'est que tout ce que j'aurai fabriqué dans mon masque se retrouve ici, et notamment ma section de couleur personnalisée, qui est prête à l'emploi, mais aussi ma section contenant l'image dans laquelle je peux maintenant travailler et placer mes photos à ma guise. Voilà un petit peu le mode de fonctionnement que je voulais voir avec vous, notamment sur la gestion des étapes pour optimiser et harmoniser finalement l'utilisation d'un document, qu'il soit PowerPoint ou pas. Donc, ne perdez pas de vue ce point-là, c'est que, évidemment, dans la gestion d'une harmonisation, il n'y a pas que le masque, il y a aussi l'utilisation des jeux de couleurs qu'on a vus précédemment, l'utilisation du jeu de police, et cet ensemble de réglages-là, une fois qu'il est enregistré sous la forme d'un modèle, d'un thème et d'un modèle, je peux évidemment imaginer une optimisation de l'utilisation de mes présentations.

Programme détaillé

2 commentaires
5,0
2 votes
5
4
3
2
1
19909615-7619-48CB-8C01-AA851D7AEEE0@cyberlibris.studi.fr
Il y a 2 months
Commentaire
excellent travail
charlatchristian
Il y a 2 months
Commentaire
Excellente formation, explications claires, pertinentes, opérationnelles.
Formation qui m'a été utile.