Techniques d'animation simple pour la data visualisation

L'animation de mouvement
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Créer des présentations impactantes
Revoir le teaser Je m'abonne
5,0
Transcription

Cette leçon fait partie de la formation
59,00€ Je commande

Formation incluse dans l'abonnement Elephorm Je m'abonne à Elephorm

DescriptionProgrammeAvis
5,0
Cette leçon fait partie de la formation
59,00€ Je commande

Formation incluse dans l'abonnement Elephorm Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo sont d'enseigner comment créer des animations simples utilisant des curseurs pour illustrer des valeurs dynamiques, et de montrer comment ces techniques peuvent améliorer la compréhension des données présentées.

Apprenez à créer des animations simples pour vos présentations, en utilisant le mouvement pour visualiser des données dynamiques.

Dans cette leçon, nous explorons une technique simple mais puissante pour animer des valeurs à l'aide de curseurs. Contrairement au morphing, le mouvement permet de créer des variations et des remplissages dynamiques, illustrant des concepts comme la consommation d'eau ou les pourcentages de compréhension. L'idée est de rendre visuellement attrayantes des données trop textuelles en ajustant des proportions et des dimensions, notamment pour afficher des taux de rétention après diverses périodes de temps.

Le processus commence par la création de formes rectangulaires, dont les dimensions sont ajustées pour représenter différentes valeurs proportionnelles. Par exemple, une longueur de 20 cm peut être divisée pour montrer 50% (10 cm), 80% (16 cm) et ainsi de suite. L'animation du mouvement est accomplie par une simple technique de balayage horizontal, ajustable en termes de durée pour obtenir l'effet désiré.

Enfin, l'ajout de textes et de formes colorées rend l'animation encore plus informative et harmonieuse. Ce type d'animation est particulièrement utile pour la data visualisation et la présentation de statistiques lors de réunions.

Voir plus
Questions réponses
Qu'est-ce que le mouvement dans le contexte des animations pour les présentations?
Le mouvement dans ce contexte désigne l'animation de curseurs pour illustrer des valeurs de manière dynamique, comme une barre de progression affichant différents pourcentages de rétention de l'information.
Pourquoi est-il important de choisir des dimensions faciles à interpréter pour les formes rectangulaires?
Des dimensions faciles à interpréter, comme 20 cm ou 10 cm, facilitent les calculs proportionnels nécessaires pour représenter fidèlement les pourcentages et autres valeurs.
Comment pouvez-vous rendre une animation de balayage plus « soft »?
Pour rendre une animation de balayage plus « soft », vous pouvez augmenter la durée de l'animation, ce qui ralentira le mouvement et donnera un effet plus fluide et agréable visuellement.
après les apparitions et disparitions mises en couleur, une technique simple d'animation qu'on va appeler le mouvement. Alors ce n'est pas le morphing, c'est encore une autre histoire, mais le mouvement qui permet tout simplement de créer des variations, des remplissages, des tonalités, des taux de remplissage, enfin tout ce qu'on peut imaginer autour d'un curseur qui bouge. Ça peut être une bouteille qui se remplit parce qu'on parle de consommation d'eau, ça peut être un curseur qui monte horizontalement pour évaluer un pourcentage de compréhension, etc. Donc ici l'idée c'est, j'ai trop de texte dans ma diapositive, qu'est-ce que je retiens ? Et bien après une heure je retiens 80%, après 24 heures je ne retiens plus que 40%, et enfin après 72 heures je ne retiens que 10%. Alors comment on va fabriquer ça ? Très simplement, je vais le faire sur une série, puisque vous répétez la même technique après. Je commence par fabriquer une forme rectangulaire autant que possible, d'une certaine taille. Et si la taille de mon objet est une taille facile à interpréter, par exemple 20 cm, 10 cm, etc., ce sont des cotes plus faciles à gérer en termes de dimensions et de proportions. Donc ici je me contente de faire un fond gris, donc mon objet fait une certaine longueur, la hauteur importe peu, la longueur est importante. Et cet objet, je vais le dupliquer, donc CTRL-C, CTRL-V comme d'habitude, et je vais le colorer. Donc lui, je vais lui donner une couleur qui me plaît. Alors rouge si j'estime que c'est un point négatif, vert si c'est un point positif, enfin vous pouvez jouer sur le langage de la couleur. Et cette forme-là, je vais lui donner une dimension qui pourrait porter un message proportionnel. Autrement dit, si je parle de la moitié, 50%, 50% de 20 cm, c'est 10 cm. Donc on n'est pas dans des calculs trop compliqués. Donc là, il me suffit de rectifier la valeur de taille en longueur pour que mon objet occupe précisément la moitié de ma bande grise. Donc 10 cm sur 20 cm, c'est bien la moitié. Et donc on a bien compris que si c'était 80%, ce serait 8 fois 2, 16 sur 20. Si c'était 20%, ce serait 2 fois 4, 8 sur 20, et ainsi de suite. Donc c'est juste des petits calculs de conversion, mais ça, en principe, il n'y a pas de souci, on est bon là-dessus. Donc la moitié, c'est bien 10 sur 20, c'est bien 50% de 100. Et maintenant, ce qui va se passer, c'est qu'évidemment, en mode projection, il ne va pas se passer grand-chose. Alors, pour éviter de se compliquer la vie, vous pouvez ici imaginer une petite animation simple de type balayage. L'animation balayage, elle va faire ça. Elle va me permettre de balayer, comme son nom l'indique, l'objet, sauf que pour le moment, mon petit souci, vous le constatez ici, c'est que mon animation, elle se fait sur un plan vertical. Moi, j'aimerais que mon animation se fasse sur un plan horizontal. Qu'à cela ne tienne, dans les options d'effet que j'ai ici, je vais pouvoir lui demander de partir de la gauche pour effectuer cette petite évolution. Alors, si vous trouvez que le réglage est un peu rapide, il suffit d'augmenter la durée. Ça va donner un côté plus « soft » à l'animation. Et voilà le résultat en projection. On a un curseur qui monte jusqu'à la moitié de notre barre grise. Alors, libre à vous, après, si vous le souhaitez, au dernier lieu, de rajouter, pourquoi pas, une forme, une zone de texte, dans laquelle vous allez tranquillement taper la valeur qui vous semble importante. Donc ici, on met 50% sur une forme verte, sans contour, pour essayer de respecter l'harmonie des couleurs. Et puis, à partir de là, vous n'avez plus qu'à faire parler le chiffre pendant votre réunion. Dernière étape, je décide d'animer, en faisant apparaître cet objet, après l'animation précédente. Donc, qu'est-ce qui va se passer en projection ? Eh bien, j'affiche mon curseur, et à la fin, paf ! Le chiffre de 50% s'affiche à la droite de ma barre de valeur. Donc voilà encore un excellent moyen, pertinent, visuel, attirant, de faire de l'animation simple autour de chiffres, autour de données. Donc ça, ça pourrait très bien se porter sur de la data visualisation, par exemple.

Programme détaillé

2 commentaires
5,0
2 votes
5
4
3
2
1
19909615-7619-48CB-8C01-AA851D7AEEE0@cyberlibris.studi.fr
Il y a 2 months
Commentaire
excellent travail
charlatchristian
Il y a 2 months
Commentaire
Excellente formation, explications claires, pertinentes, opérationnelles.
Formation qui m'a été utile.