Utilisation Efficace des Diaporamas et Diapocuments

Les contraintes de diffusion
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Créer des présentations impactantes
Revoir le teaser Je m'abonne
5,0
Transcription

Cette leçon fait partie de la formation
59,00€ Je commande

Formation incluse dans l'abonnement Elephorm Je m'abonne à Elephorm

DescriptionProgrammeAvis
5,0
Cette leçon fait partie de la formation
59,00€ Je commande

Formation incluse dans l'abonnement Elephorm Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo sont de :

  • Comprendre les différences entre diaporama et diapocument.
  • Apprendre à structurer et diffuser efficacement vos présentations numériques.
  • Améliorer l'engagement et la compréhension de vos auditeurs.

Découvrez les distinctions entre diaporama et diapocument ainsi que les meilleures pratiques pour créer et diffuser des présentations claires et efficaces.

Dans cette leçon, nous explorons les conseils pratiques pour choisir entre la projection et l'impression de vos documents, ainsi que les avantages et les contraintes de chaque méthode.

Nous définissons d'abord ce qu'est un diaporama: un outil de projection conçu pour résumer et illustrer des informations de manière synthétique. Le diaporama doit être simplifié et accompagnant un narrateur qui va détailler le contenu projeté. Par opposition, le diapocument est une version plus exhaustive, incluant des données détaillées et des illustrations précises, destinée à un usage autonome par les participants après la présentation.

Afin de réduire l'impact environnemental, la leçon suggère d'utiliser des versions numériques plutôt que l'impression, facilitant ainsi la diffusion et l'accessibilité. La combinaison des diaporamas et des diapocuments permet aux présentateurs de fournir des aperçus succincts tout en permettant un approfondissement postérieur.

Voir plus
Questions réponses
Quelles sont les principales contraintes à respecter lors de la création d'un diaporama ?
Les principales contraintes à respecter incluent la simplification du contenu, son illustration, et la synthèse des informations pour soutenir le narrateur sans surcharger les diapositives.
Quel est l'avantage principal d'un diapocument par rapport à un diaporama ?
Un diapocument offre une version exhaustive des informations présentées, incluant des données précises et un contenu plus détaillé, rendant l'information accessible pour une étude approfondie en dehors de la présentation.
Pourquoi est-il recommandé de diffuser la version numérique d'un document plutôt que de l'imprimer ?
Diffuser la version numérique permet de réduire l'impact environnemental, en évitant l'impression multiple. De plus, cela facilite l'accès et le partage des documents parmi les participants.
Alors toujours en termes de contraintes, et plutôt cette fois-ci en termes de contraintes de diffusion, est-ce que je projette ou est-ce que j'imprime ? Et éventuellement, la question qu'on pourrait se poser, c'est « et pourquoi pas les deux ? » Alors, il faut juste rappeler qui fait quoi. Donc la projection, évidemment, elle a une vocation particulière, et elle s'articule autour de ce qu'on appellera plutôt le diaporama. Le diaporama, c'est la projection, c'est le fait d'afficher une information à l'écran pour la diffuser au service du lecteur. Et là, pour le coup, on a des contraintes qu'on doit respecter, notamment la simplification du contenu, la synthèse. Le diaporama doit être illustré. En gros, on pourrait retenir la notion du « une idée égale un schéma ». On essaie de synthétiser. Et le diaporama a pour vocation première, pour vocation essentielle, d'accompagner le narrateur. Ne perdez pas de vue toutes les séquences que nous avons pu aborder précédemment, notamment celles qui stipulaient le fait que, si un narrateur ne fait que lire ce qui est affiché sur une diapositive, la portée en termes de compréhension et de mémorisation est très très très restreinte. Donc je vous rappelle que l'objectif du narrateur, c'est de préciser ce qui est indiqué sur une diapositive, mais ce qui est indiqué sur la diapositive doit être la synthèse de ce que le narrateur va expliquer en détail. Voilà un petit peu l'idée. Un diaporama, sa vocation c'est d'être simple, synthétique et illustré. Pour autant, il n'est pas interdit de diffuser un document auprès des lecteurs en leur disant par exemple à la fin d'une réunion « je vous propose de vous envoyer par mail, de vous proposer un serveur d'accès dans lequel vous pourrez charger le document synthétique et qui au-delà de ça va vous donner un résumé plus ou moins exhaustif de ce qui vient d'être dit pendant la réunion. » Donc là pour le coup on n'est plus dans la notion de diaporama mais dans la notion de diapocument. Le diapocument, c'est la version longue du diaporama et la version longue du diaporama, il faudra trouver le moyen qui vous arrange de le diffuser donc par mail, par serveur, etc. On va éviter pour des raisons de développement durable, on va dire les choses simplement pour le moment de l'imprimer parce que ça oblige aussi à démultiplier l'impression en fonction du nombre de participants. La version numérique est plus facile à diffuser. L'autre avantage du diapocument, c'est qu'il rajoute de l'information exhaustive notamment pour les lecteurs qui auraient besoin de précision. Je pense notamment à notre fameux néocortex de tout à l'heure qui lui attend des stats précises, des données précises, des process précis qui sont souvent difficiles à présenter au sein même d'un diaporama qui, par définition, est simple et synthétique. L'exhaustivité sera au rendez-vous dans le diapocument, la densité pour le coup, mais aussi la possibilité d'en faire une lecture offline puisqu'on n'est pas sur un site web on est sur un document autoporté qui rassure le lecteur qui lui donne une vue d'ensemble de la présentation qui a été faite et surtout un rappel étape par étape des éléments qui ont été abordés. L'un n'empêche pas l'autre et pourquoi pas les deux justement parce que quand vous allez commencer à envisager votre projection de votre diaporama, vous pouvez imaginer cette thématique ou cette scénarisation pour être clair. À savoir l'organisation sous la forme d'éléments clés votre présentation projetée dans laquelle on pourrait imaginer un titre, un sommaire, différentes thématiques, différentes sections ça ne sera évidemment pas suffisant pour générer un diapocument qui lui est plus exhaustif par définition. Pourquoi pas imaginer en utilisant les liens interactifs mais là ça fait appel à des compétences techniques PowerPoint par exemple, si vous pensez au lien hypertexte ou au lien d'accès vers les différentes diapositives vous pourriez à ce moment-là envisager la version light qui est projetée, qu'on appellera le diaporama et à partir de cette version light vous allez y rajouter un certain nombre d'informations plus exhaustives que je vais appeler ici les diapos informatives qui vont se rajouter à la version diaporama du document. En résumé, un diapocument exhaustif contenant plein d'informations sera l'extension naturelle de la version diaporama qui elle est synthétique et résumée. Et à l'arrivée ça vous permet de ne pas avoir à créer deux documents différents puisque vous imaginez en situation que l'opérateur projette la version light c'est-à-dire le diaporama et met à disposition éventuellement la version longue, plus exhaustive qu'il va pouvoir ensuite diffuser par le biais d'un PDF par le biais d'un document envoyé par messagerie. Voilà un petit peu l'idée, passer du diaporama au document être bien capable de cerner qui fait quoi dans cette histoire de diffusion et pourquoi pas se servir d'aspects techniques liés au logiciel je pense notamment au lien qui vous emmène vers des parties plus ou moins ponctuelles ou exhaustives du document pour diffuser l'information à votre guise.

Programme détaillé

2 commentaires
5,0
2 votes
5
4
3
2
1
19909615-7619-48CB-8C01-AA851D7AEEE0@cyberlibris.studi.fr
Il y a 2 months
Commentaire
excellent travail
charlatchristian
Il y a 2 months
Commentaire
Excellente formation, explications claires, pertinentes, opérationnelles.
Formation qui m'a été utile.