Création d'un modèle OneTable avec Power BI

Modélisation One Table Un premier cas
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Maîtrisez Power BI
Revoir le teaser Je m'abonne
Transcription

Cette leçon fait partie de la formation
59,00€ Je commande

Formation incluse dans l'abonnement Elephorm Je m'abonne à Elephorm

DescriptionProgrammeAvis

Cette leçon fait partie de la formation
59,00€ Je commande

Formation incluse dans l'abonnement Elephorm Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo sont :

  • Apprendre à fusionner des tables dans Power BI.
  • Optimiser un modèle de données pour améliorer les performances.
  • Comprendre les étapes de nettoyage des données et de suppression des colonnes inutiles.

Dans cette leçon, vous apprendrez comment créer un modèle OneTable en fusionnant des tables FactSales et DimProduct à l'aide de Power BI.

Cette vidéo vous guidera à travers toutes les étapes nécessaires pour créer un modèle OneTable en utilisant Power BI. Vous commencerez par obtenir les données à partir d'une base de données SQL Server, nommée FactSales. Ensuite, nous fusionnerons cette table avec une table dimensionnelle, DimProduct, pour construire un modèle OneTable. Vous apprendrez à exclure les colonnes et les tables inutiles, ainsi qu'à remplacer les valeurs nulles par des valeurs par défaut. Enfin, nous combinerons ces tables tout en nettoyant les données pour obtenir une table finalisée prête pour l'analyse dans Power BI. Ce processus est essentiel pour optimiser les performances de vos rapports et analyses en réduisant la complexité des modèles de données.

Voir plus
Questions réponses
Pourquoi est-il important de supprimer les colonnes inutiles dans Power BI?
La suppression des colonnes inutiles améliore les performances du modèle de données en réduisant la quantité de données à traiter, ce qui rend les calculs et les visualisations plus rapides.
Quelle est la différence entre le mode 'importé' et le mode 'direct query' dans Power BI?
Le mode 'importé' charge les données dans Power BI, permettant une analyse rapide et indépendante du serveur de base de données, tandis que le 'direct query' effectue des requêtes directement sur le serveur, utile pour de grandes bases de données où l'importation serait inefficace.
Que représente l'icône de type table dans Power Query Editor?
L'icône de type table dans Power Query Editor indique qu'une colonne est en réalité une table imbriquée, permettant des manipulations avancées telles que le déploiement ou la fusion avec d'autres tables.
Passons maintenant à une chose concrète, c'est la création d'un modèle OneTable. Nous allons proposer un premier cas. Nous allons présenter les données à partir de cette base qui s'appelle FactSales qui existe dans une instance SQL Server, PC 2023 anti-slash PC 2023. Il s'agit de FactSales, c'est la table principale que nous allons présenter et nous allons fusionner cette table-là avec une table dimension, soit la table DimProduct par exemple. Faisons ça au niveau de Power BI. Nous allons vers Obtenir les données, puis Base données, puis nous sélectionnons Base données SQL Server. Nous cliquons sur Connecter et nous attendons à ce que l'assistant de connexion s'ouvre. Nous tapons le nom PC 2023 anti-slash PC 2023, c'est le nom de mon serveur. Si vous avez un serveur SQL Server, ça sera avec un autre nom. Vous tapez le nom de votre serveur et puis nous tapons le nom de la base qui est Sales. Je vais utiliser l'un des modes de connectivité, importé ou direct query. Je vais sélectionner FactSales seulement, je vais faire exprès de sélectionner seulement FactSales et de montrer juste à droite ce qu'il se passe. Il y a des tables qui sont représentées sous forme de colonnes. DimChannel, DimDate, DimProduct et DimPromotion. Si nous passons à la transformation au niveau de Power Query Editor, nous trouvons que juste à droite, il y a des champs qui représentent le type table. Nous détectons le type table à travers cette petite icône. Cette petite icône nous révèle que cette colonne est une table par entière. Ce n'est pas un champ scalaire tout à fait comme par exemple le discount amount qui est de type monnaie ou encore discount quantity qui est de type entier ou décimal. Pour la création d'un modèle OneTable, nous allons supprimer pour le moment DimChannel parce qu'on n'en a plus besoin, DimDate également et DimPromotion également. Nous allons conserver seulement DimProduct pour le moment parce que notre but c'est de fusionner DimProduct avec FactSales pour créer un modèle OneTable à partir de ces deux tables là. Nous allons ensuite cliquer sur cette petite icône là. Nous avons déjà croisé cette petite icône dans les toutes dernières vidéos du chapitre précédent sur la transformation ou l'importation de données. Nous cliquons sur cette petite icône et dans ce cas là, nous allons décocher et utiliser le nom de colonne d'origine pour éviter que les noms des colonnes soient sous la forme canonique. Et puis nous allons également décocher ProductKey parce que ProductKey c'est déjà une clé qui est représentée par la table FactSales et pour éviter la duplication de la même colonne, de la représenter deux fois au niveau de cette table nous allons tout simplement décocher ProductKey là. Nous cliquons sur OK. Et voilà, nous obtenons une table géante. Il faut faire attention, DimSubCategory, il faut l'enlever. Il s'agit d'une table là. Il faut l'enlever parce qu'on n'en a plus besoin. Et puis FactSales également. Nous allons la supprimer. De cette manière là, nous obtenons une fusion entre deux tables, à savoir là, FactSales, celle là, FactSales et DimProduct. Revenons vers Power BI. Faisons quelques activités de nettoyage ou quelques étapes de nettoyage dans ce cas. Par exemple, pour le cas de ici, pour le cas de des colonnes les colonnes DateKey, par exemple, DateAlternateKey, on n'en a plus besoin. Peut-être que nous conservons SalesKey. Alors, nous tenons le bouton CTRL appuyé et nous sélectionnons que les colonnes à supprimer. Tel que ChannelKey, ProductAlternateKey. PromotionAlternateKey, PromotionKey, on n'en a plus besoin. Et puis, nous allons vérifier s'il y en a d'autres colonnes à supprimer. Je crois que c'est bon pour le cas de ces colonnes là. Nous allons supprimer ces colonnes là. Nous cliquons droit souris. Et puis, à présent, nous cliquons sur supprimer les colonnes. Pour supprimer ces colonnes là, nous obtenons une projection plus adéquate à nos besoins. Et puis, au niveau des valeurs, nous pouvons, par exemple, ici, remplacer les valeurs nulles par des valeurs par défaut. Par exemple, au niveau de BrandName, nous cliquons droit souris sur la cellule et nous cliquons remplacer la valeur. Et à ce niveau là, nous remplaçons tout ce qui est nul avec, par exemple, non. Pour dire non, il n'y a pas de BrandName. Donc, nous cliquons sur OK. Et comme vous l'aurez remarqué, le nul va être substitué par non. Nous faisons la même chose pour le reste des colonnes. Là, par exemple, pour ProductSubCategoryKey, c'est une colonne qui apparemment contient des valeurs nulles. Pas besoin de la présenter au niveau de notre modèle. Donc, on la supprime tout simplement. Et puis, nous pouvons refaire la même chose pour le reste des colonnes. Par exemple, au niveau de Manufacturer, s'il s'agit des valeurs nulles, nous allons les remplacer par des valeurs, par exemple, non, ici. Nous allons cliquer sur OK. Et voilà. Voilà, donc, nous obtenons un modèle fusionné. Nous cliquons à présent sur Fermer et Appliquer et nous obtenons le OneTable au niveau de notre scène de modèle. Nous attendons à ce que le fusionnement se fasse avec succès. Je vais juste supprimer les tables des opérations précédentes. En cliquant droit souris sur les tables, ici. En cliquant sur Supprimer du modèle, nous gardons celle de FactSales avec 3 entre parenthèses. Supprimer du modèle. Donc, nous conservons seulement ce modèle-là, OneTable. Et nous pouvons le renommer, ici. Voilà, on va se renommer OneTable. FactSales, tout court. FactSalesOneTable. Et puis voilà.

Programme détaillé