Création de Structures Conditionnelles dans Power BI

Le DAX les structures conditionnelles part II
Vidéo non disponible ! Réessayez plus tard
Cette vidéo fait partie de la formation
Maîtrisez Power BI
Revoir le teaser Je m'abonne
Transcription

Cette leçon fait partie de la formation
59,00€ Je commande

Formation incluse dans l'abonnement Elephorm Je m'abonne à Elephorm

DescriptionProgrammeAvis

Cette leçon fait partie de la formation
59,00€ Je commande

Formation incluse dans l'abonnement Elephorm Je m'abonne à Elephorm

Les objectifs de cette vidéo sont de comprendre comment créer et utiliser des structures conditionnelles dans Power BI, en particulier en utilisant la fonction IF.

Apprenez à utiliser la fonction IF dans Power BI pour déterminer si un profit est rentable ou non.

Dans cette leçon, nous poursuivons notre exploration des structures conditionnelles dans Power BI. Après avoir créé une colonne calculée nommée PROFI, nous allons maintenant utiliser cette colonne comme base pour notre premier conditionnel. Nous allons découvrir comment utiliser la fonction IF pour évaluer si le profit généré est rentable.

La première étape consiste à créer une nouvelle colonne calculée dans FACTSALES. En utilisant la syntaxe de la fonction IF, nous définissons une condition selon laquelle si le profit dépasse 1 million, la nouvelle colonne affichera rentable, sinon elle affichera non rentable.

Cette vidéo vous guide pas à pas à travers le processus de création et de validation de cette colonne calculée, en utilisant les fonctionnalités d'affichage de table pour vérifier l’exactitude des résultats obtenus. Nous vous encourageons à suivre attentivement chaque étape pour vous assurer que vous comprenez bien comment les structures conditionnelles fonctionnent dans Power BI.

Voir plus
Questions réponses
Quelle colonne avons-nous créé dans la vidéo précédente?
La colonne créée dans la vidéo précédente s'appelle PROFI.
Quel est le seuil de profit utilisé pour déterminer si c'est rentable?
Le seuil de profit utilisé est de 1 million.
Quelle syntaxe utilise-t-on pour créer une condition dans Power BI?
On utilise la syntaxe de la fonction IF pour créer une condition dans Power BI.
Alors nous poursuivons avec les structures conditionnelles, je rappelle au niveau de la vidéo précédente, nous avons préparé le terrain par la création d'une colonne calculée qui s'appelle PROFI, qui va nous aider par la suite à baser notre raisonnement pour créer le premier conditionnel. Alors le premier conditionnel est très simple, il utilise la fonction IF, nous allons le découvrir ensemble, nous passons donc à Power BI, donc ça c'est la colonne calculée qu'on a créée déjà, donc c'est PROFI, on l'a créé au niveau de FACTSALES, il s'agit tout simplement de la marge de prix unitaire moins coût unitaire fois la quantité de vente. Nous allons créer un conditionnel 1 qui nous indique est-ce que le profit est rentable ou pas rentable. C'est pour cela que nous allons créer une colonne calculée au niveau de FACTSALES, cliquons sur les trois pointillés là, et nous cliquons sur nouvelle colonne, nous appelons cette colonne là conditionnel 1, plutôt ce ne sera pas un décimal mais plutôt ce sera du texte, parce que nous allons donc juste afficher un texte, tout simplement, et ce sera basé sur une fonction IF sur la base du profit. Alors si le profit dépasse 1 million, dans ce cas là, c'est rentable. Sinon, il n'est pas rentable. C'est aussi simple que ça. Donc j'explique un peu ce texte conditionnel qui se base sur la fonction qui s'appelle IF. Au niveau de la première position, nous mettons la condition en question. Dans la deuxième position, le deuxième paramètre, ça représente la condition principale, ou plutôt la situation principale. Dans ce cas là, la colonne va afficher rentable au cas où la condition est vraie. Sinon, si la condition n'est pas vraie, ça va afficher que ce n'est pas rentable, tout simplement. Nous cliquons sur valider, et nous obtenons le premier conditionnel 1, il est là, sans erreur, avec un petit fx pour dire que c'est une colonne calculée sur la base d'une fonction d'axe. Pour vérifier le bon déroulement, la bonne création de notre conditionnel 1, nous cliquons sur affichage table, et nous allons à la fin, nous trouvons que le conditionnel 1 est déjà créé. Je vais arrêter la vidéo à ce niveau là, dans la prochaine vidéo nous allons voir un deuxième cas de conditionnel.

Programme détaillé